•  

    RenouvelezAdhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  •  

    Le Programme Automne 2017 peut être  feuilleté ici. Il a été posté le 16 août et il reste encore des places pour quelques activités

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     




Mécénat

Participer à une opération



Douze vues des différents bosquets et jardins de Versailles



Jean COTELLE (Paris 1646 - Villiers-sur-Marne 1708)

Acquises en 1971. Participation de la Société des Amis de Versailles.

 

 

Louis XIV tira légitimement quelque orgueil des jardins qu'il fit aménager autour de sa résidence de Versailles. Vers 1689, il rédigea ainsi un itinéraire permettant à ses invités d'en découvrir toutes les merveilles. Intitulé Manière de montrer les jardins de Versailles , ce texte fit l'objet de plusieurs versions qui, toutes, témoignent du plaisir que le souverain avait à se promener parmi les allées et les bosquets d'un parc en perpétuelle transformation.

Dès 1689 également, la galerie du Grand Trianon avait été décorée à la demande du roi d'un cycle de vingt-quatre toiles figurant des vues des jardins de Versailles et de Trianon. Vingt et une d'entre elles étaient de Jean Cotelle (1646-1708), deux d'Étienne Allegrain (1644-1736) et une de Jean-Baptiste Martin (1659-1735). Au moment où Cotelle avait peint les tableaux, il s'était également appliqué à en exécuter à la gouache des réductions.

Le 8 mai 1693, l'artiste recevait 2 632 livres « pour, avec 10 968 livres qu'il a cy-devant reçeus, faire le parfait payement de 13 600 livres pour vingt et un grands tableaux peints à l'huile et vingt petits peints en mignature et un dessein à la plume des Bains d'Apollon, le tout représentant diverses vues des fontaines et ornemens des jardins du château de Versailles, qu'il a fait et posez à Trianon ». Payées sur les comptes des Bâtiments du roi, les miniatures furent offertes à Louvois peu après leur achèvement. Peut-être Louis XIV avait-il ainsi cherché à remercier l'homme qui avait surveillé les travaux du Grand Trianon. Le ministre fit disposer la série dans le petit cabinet de l'appartement frais situé au premier étage de l'aile droite de son château de Meudon. Elle s'y trouvait toujours en juin 1694 lorsque, après la mort de Louvois, sa veuve échangea Meudon contre le château de Choisy avec le Grand Dauphin, fils de Louis XIV. Le retour des oeuvres au sein des collections royales n'eut aucune incidence sur leur sort.

En 1695, les vingt miniatures étaient encore inventoriées dans la pièce où Louvois les avait disposées. En 1733, elles n'étaient plus que dix-huit. En 1699, l'une d'entre elles, placée sur une porte, avait disparu. Elle avait été rapidement remplacée par une vue du bosquet de la galerie d'Eau peinte sur vélin par Jean Joubert (vers 1643-1707). Les gouaches demeurèrent à Meudon jusqu'à la Révolution, puis elles disparurent.

Aujourd'hui, seules quinze d'entre elles sont connues. Douze, dont celle de Jean Joubert alors attribuée à Cotelle, furent acquises pour le château de Versailles lors de la vente de la collection de Georges Heine organisée à Paris le 23 mars 1971 (MV 8416 à 8427). Cette acquisition fut rendue possible grâce à l'aide de la vicomtesse de Bonchamps, de Paul-Louis Weiller, de Pierre David-Weill et de la Société des Amis de Versailles. Deux autres, offertes en 1929 par Heine au musée des Arts décoratifs de Paris, furent déposées par cette institution à Versailles en 1971 (MV 8439 et 8440).

En 1988, la quinzième miniature figurant l'entrée du bosquet du Théâtre d'eau est réapparue sur le marché de l'art parisien et a été acquise pour le château (MV 8565). Agrémentées de figures mythologiques empruntées aux amours des dieux relatées dans Les Métamorphoses d'Ovide, les miniatures reproduisent, parfois avec de légères variantes, les toiles peintes de la galerie du Grand Trianon.

Au-delà de la minutie de leur exécution et du caractère chatoyant de leurs coloris, elles sont d'un intérêt inestimable pour la connaissance des jardins de Versailles à la fin des années 1680. X. S.

 

 

1] L'Orangerie et la pièce d'eau des Suisses, veues par dessus le parterre du jardin de Versailles avec Vertumne et Pomone

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une autre feuille de papier

0,473 x 0,363 m

MV 8416. Inv. dessins 743

 

 

2] La veüe de la fontaine du Dragon et cascades, où est représenté Apollon qui tue le serpent Pithon en présence de tous les Dieux

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une autre feuille de papier

0,475 x 0,368 m

MV 8417. Inv. dessins 744


 

3] Jean Joubert, La Salle des Antiques ou galerie d'eau, avec Narcisse se mirant dans un bassin

Gouache et rehauts d'or sur vélin. L'oeuvre, collée en plein sur une feuille de papier, a été vernie.

0,472 x 0,361 m

MV 8418. Inv. dessins 745


 

4] Le parterre et palais de Trianon ; sur le devant Flore endormie sur un lit et ses nymphes autour d'elle

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier épais

0,468 x 0,363 m

MV 8419. Inv. dessins 746


 

5] L'entrée du cabinet du Labyrinthe du jardin de Versailles, et Diane assise, accompagnée de ses Nymphes

Gouache sur tracé à la pierre noire sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier

0,470 x 0,366 m

MV 8420. Inv. dessins 747


 

6] L'entrée de l'Arc de triomphe, où paroist la France triomphante et le sujet le Triomphe de l'Amour

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier

0,466 x 0,366 m

MV 8421. Inv. dessins 748


 

7] Le bosquet de la Colonnade et Appollon à qui l'on lave les pieds

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier

0,472 x 0,363 m M

V 8422. Inv. dessins 749


 

8] L'Arc de triomphe avec ses Pyramides et le Triomphe de l'Amour

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier

0,467 x 0,372 m

MV 8423. Inv. dessins 750


 

9] Le bosquet du Théâtre d'eau, avec Psyché et l'Amour

Gouache sur tracé à la pierre noire

0,463 x 0,364 m

MV 8424. Inv. dessins 751


 

10] La veue des fontaines de Neptune, Dragon et cascades, où est présenté Pâris qui donne la pomme à Vénus

Gouache sur tracé à la pierre noire sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier

0,473 x 0,360 m

MV 8425. Inv. dessins 752


 

11] Le bosquet de la fontaine de Lancelade, et Jupiter qui lance la foudre

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume, encre de chine et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier

0,467 x 0,367 m

MV 8426. Inv. dessins 753


 

12] Le bosquet des Trois fontaines et la vüe du château de Versailles

Gouache sur tracé à la pierre noire, plume et encre grise sur papier crème, collé en plein sur une feuille de papier

0,468 x 0,363 m

MV 8427. Inv. dessins 754