•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion 
    c'est faire un cadeau pour préserver un patrimoine exceptionnel !

    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  • Le Programme Hiver 2018 peut être  feuilleté ici.  Les inscriptions ouvriront le 4 janvier à midi

     

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

     Venez courir avec les Amis du château le 17 juin 2018!
    en savoir plus

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Adhérez

Pour contribuer à faire rayonner et à transmettre aux générations futures le château et son domaine.

> Lire la suite






L’Hôtel d'Augny et le quartier de la Grange Batelière-Drouot


Entre 1746 et 1748, le fermier-général Alexandre d’Augny achète un terrain rue Neuve Grange-Batelière (actuelle rue Drouot) et charge l’architecte Charles-Etienne Briseux de lui construire un hôtel particulier pour y accueillir sa future épouse Mademoiselle de Beauménard, dite « Gogo », comédienne à la Comédie Française.
L’hôtel se présente alors comme une sobre demeure en pierre de taille entre cour et jardin. A l’intérieur, un vestibule ouvre sur le grand escalier. Les salons sont décorés de cheminées et de toiles peintes de François Boucher, Louis-Joseph Le Lorrain et Jean-Baptiste Pierre.
Pendant la Révolution, d’Augny est l’un des rares fermiers-généraux, très impopulaires, à ne pas être guillotiné. A sa mort en 1798, l’un de ses cousins hérite de son hôtel. Après la Terreur, l’hôtel sert de cadre au Club des Etrangers. On vient y jouer masqué, par souci d’anonymat et de grandes fortunes s’y défont. En 1806, la demeure est vendue à la société Robillard & Cie, une importante manufacture de tabac.
En 1829, un banquier portugais Alexandre Aguado, en fait l’acquisition. L’ensemble du décor intérieur est refait dans le style Restauration. En 1848, l’hôtel Aguado est racheté par la ville de Paris et devient en 1860 la mairie du IXe arrondissement.



Participation 18 € , JEUNES AMIS 10 €
Date(s)
Rendez-vous 6 rue Drouot (dans la cour de la mairie) - 75009 Paris
Accès

Lignes 8 et 9 station Richelieu-Drouot


Retour aux activités