•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion 
    c'est faire un cadeau pour préserver un patrimoine exceptionnel !

    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  • Le Programme Hiver 2018 peut être  feuilleté ici.  Les inscriptions ouvriront le 4 janvier à midi

     

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

     Venez courir avec les Amis du château le 17 juin 2018!
    en savoir plus

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Adhérez

Pour contribuer à faire rayonner et à transmettre aux générations futures le château et son domaine.

> Lire la suite






Les arbres remarquables de Trianon


PAR ALAIN BARATON, JARDINIER EN CHEF DU DOMAINE DE VERSAILLES, DE TRIANON ET DE MARLY

La tempête qui a traversé la France le 26 décembre 1999 a détruit 18.500 arbres du domaine de Versailles et 40.000 autres ont été des «victimes collatérales», abattus lors des replantations pour éviter notamment des décalages d’âge entre des arbres voisins.  Une quinzaine d’arbres historiques ont résisté, comme un Sophora du Japon trônant majestueusement près du petit Trianon, qui a pu profiter des murs protecteurs du bâtiment contre les vents violents. Sur la pelouse à l’entrée des lieux, sans avoir eu besoin d’être retravaillée  par la main de l’homme, la souche du tulipier de Virginie, qui bordait   l’étang du Hameau de la Reine avant qu’il soit violemment arraché  par les vents forts de décembre 1999, épanouit ses racines comme un grand soleil. Le domaine ne retrouvera pas son visage d’avant la tempête car le parti pris a été de retrouver le parc comme l’avait vu Louis XIV : une chance inouïe !
Lors des replantations, les jardiniers se sont ainsi basés sur les plans d’André Le Nôtre, le jardinier de Louis XIV chargé en 1661 de l’aménagement des jardins de Versailles, pour recréer le parc du grand Trianon. Ils ont également reconstitué le jardin anglais du petit Trianon dessiné par le jardinier Antoine Richard et l’architecte Richard Mique.



Participation 20 €
Date(s)
Rendez-vous Place d’Armes du Grand Trianon

Retour aux activités