Les Amis de Versailles
 
  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion 

    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2019 

  •  

    La Société des Amis de Versailles offre au château de Versailles une commode de Riesener livrée pour Madame Adélaïde en 1776. 
    plus d'informations

     

  • Le programme Automne sera envoyé mi-août, il peut déjà être feuilleté en ligne  ici.  

     

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Marsyas et Olympe



Jean-Baptiste Goy (Paris, 1666-1738)

Groupe, marbre, 1680-1684

Hauteur : 1,5 m

M.R. 1821

Restauration financée en 2008-2009 grâce à un mécénat collectif par l'intermédiaire de la Société des Amis de Versailles.

 

Copiée d'après un groupe antique de la collection romaine Ludovisi, cette sculpture a été commandée à son beau-frère par Charles Errard, directeur de l'Académie de France à Rome. En 1684, elle fut offerte à Louis XIV et placée au bosquet du Théâtre d'eau.

Ce n'est qu'en 1912 qu'elle trouve son emplacement actuel, dans le bosquet des trois rocailles, l'un des plus célèbres des jardins. Père d'Olympe, le satyre Marsyas est en train d'initier son fils à l'art de la flûte, instrument qu'il a inventé lui-même. Cet épisode mythologique est assez rarement représenté : avant le supplice de Marsyas, victime d'une rivalité avec le dieu Apollon au cours d'une joute opposant la flûte et la lyre, il montre la transmission d'un art musical appelé à connaître une grande fortune.

Altération : l'oeuvre avait beaucoup souffert de son exposition en extérieur.

Restauration : traitement algicide, dépose et repose des parties rapportées, bouchage des cuvettes non visibles et des fissures et rejointoiement.