•  

    La commode de Madame Adélaïde acquise par la Société des Amis de Versailles a retrouvé sa place au Château ! A cette occasion, les Jeunes Amis racontent son histoire ici.

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion 

    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2019 

  • Le programme Automne a été envoyé mi-août, les inscriptions sont ouvertes et il peut déjà être feuilleté en ligne  ici.  

     

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Médaillier du Cabinet des Médailles, au chiffre de Louis XIV



N° d'inventaire: V.2015.37

H : 123 ; L : 83 ; P : 45 cm

Emplacement : Aile du Nord, Salles Louis XIV – salle des Artistes de l’Académie

Historique
Médaillier, d'une série de douze, livré en 1684 par Alexandre-Jean Oppenordt pour le Cabinet des Médailles et des Raretés de Louis XIV, aménagé à Versailles entre 1682 et 1686. Piètement du XIXème siècle. 
Achat en vente publique, Cannes, Mes Debussy et Aymard, le 24 octobre 2015, lot n° 436, grâce au mécénat de la Société des Amis de Versailles.
 
Commentaire
Aménagé de 1682 à 1686, le cabinet des Médailles de Louis XIV était une des pièces les plus précieuses de l'appartement de collectionneur du roi. Dans la partie inférieure du lambris avaient pris place douze médailliers exécutés en 1684-1685 par le menuisier Rivet et l'ébéniste Alexandre-Jean Oppernordt d'après des dessins de Jean Bérain. Dissimulées par des vantaux, les façades des tiroirs en forme de tablettes étaient ornées d'une marqueterie d'ébène et d'étain dans laquelle figuraient fleurs de lys et double L du roi au milieu de rinceaux. Gainée à l'intérieur de maroquin rouge frappé de fleurs de lys, chaque tablette comportait des alvéoles destinées à ranger la collection de médailles du roi selon une disposition imaginée par "l'antiquaire" André Morel. Le cabinet des Médailles fut progressivement désaffecté sous Louis XV qui, en 1741, fit renvoyer à Paris les corps des tablettes qui furent par la suite aliénés dans des circonstances inconnues et seulement deux corps de tablettes sont aujourd'hui repérés. Sur deux des tiroirs de celui acquis par Versailles, les inscriptions "Espagne" et "Italie" permettent de le situer dans l'angle nord-est du cabinet des médailles devenu depuis le salon des jeux de Louis XVI.