•  

    La commode de Madame Adélaïde acquise par la Société des Amis de Versailles a retrouvé sa place au Château ! A cette occasion, les Jeunes Amis racontent son histoire ici.

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion 

    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2019 

  • Le programme Automne a été envoyé mi-août, les inscriptions sont ouvertes et il peut déjà être feuilleté en ligne  ici.  

     

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Le duc de Crillon, biscuit de Sèvres par Alexandre-Evariste Fragonard



Le duc de Crillon

D’après Alexandre-Evariste Fragonard (1780-1850)

Manufacture royale de Sèvres

Biscuit en pâte dure

Emplacement : Corps central, appartement intérieur du Roi, salon des Jeux

N° d'inventaire : V 5933

Marques : en creux, Li (Augustin-Marie Liancé Jeune) ; en creux, Mars-3-19

H. 0,480 ; L. 0,240 ; P. 0,225

Acquis en 2001. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Catholique, Louis Berton des Balbes de Crillon (1543-1615) participa aux guerres de Religion (batailles de Dreux, de Saint-Denis, de Jarnac), puis combattit à la bataille de Lépante, où Don Juan d’Autriche le chargea de porter au pape la nouvelle de sa victoire sur les Turcs (1571). Il accompagna le duc d’Anjou (Henri III) en Pologne (1574) puis fut nommé lieutenant-colonel d’infanterie, mais refusa de se compromettre dans l’assassinat du duc de Guise (1588). Il servit Henri IV avec un total dévouement, particulièrement lors du siège de Tours contre le duc de Mayenne (1589), et mérita de ce fait d’entrer sous la Restaurationdans le panthéon destiné à compléter la série des Grands Hommes initiée sous Louis XVI par le comte d’Angiviller (1776).

Les sculptures de marbre, dont beaucoup sont à Versailles, furent très vite traduites en biscuit à Sèvres (1782), et les statuettes ainsi produites se trouvèrent exposées dans la bibliothèque de Louis XVI à Versailles. La série fut poursuivie sous l’Empire, dont quelques antiques (Homère, Virgile, Annibal), et sous la Restauration, qui ajouta les figures de Du Guesclin, Dunois, Jeanne d’Arc et Crillon, toutes réalisées d’après les dessins d’Alexandre-Evariste Fragonard.

Le premier exemplaire de sa statuette de Crillon fut exposé au Musée Royal en 1819. C’est l’un des derniers exemplaires tirés qui fut placé à Versailles sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, mais qui, brisé, fut vendu par les Domaines en 1880. Ce don de la Société des Amis de Versailles remplace donc avantageusement la statuette disparue.