•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2019
    Pour toute demande reçue avant le 20/12/18, les cartes seront postées au plus tard le 21/12.
    Pour toute demande reçue à partir du 21/12, les cartes ne seront postées qu'à partir du 02/01/19.

  •    

    Le rapport d'activité 2017 est feuilletable en ligne ! 
    Découvrez nos actions et nos projets

     

  • Le programme Hiver 2019 sera envoyé mi-décembre, les programmes précédents sont feuilletables en ligne  ici.  

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Ils seront fermés du 22/12/18 au 01/01/19 inclus
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •  

    La commode de Madame Adélaïde acquise par la Société des Amis de Versailles a retrouvé sa place au Château ! A cette occasion, les Jeunes Amis racontent son histoire ici.

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Instruction pastorale de Monseigneur l'Evêque du Puy sur la prétendue Philosophie des Incrédules Modernes



Emplacement : Corps central, appartement de Madame Victoire, bibliothèque

Par Jean-George Le Franc de Pompignan [1715-1790]

Le Puy : Clet, en 1763 In-4

Reliure en maroquin citron aux armes d'une fille de France, Madame Sophie, fille de Louis XV.

Triple filets dorés sur les plats, dos ornés de filets et de fleurons dorés, tranches dorées.

V6192

Acquis en 2007 . Don de Monsieur Jérôme Plouseau par l'intermédiaire de la Société des Amis de Versailles.

 

Jean-George Le Franc de Pompignan, évêque du Puy-en-Velay de 1742 à 1774 puis archevêque de Vienne, contesta très tôt l'esprit irréligieux des Lumières. Dans son ouvrage, il présente une voie intermédiaire entre les philosophes, Voltaire, Diderot, Helvétius et le catholicisme.

Il tente de réconcilier la dévotion avec l'esprit philosophique et réfute les positions de Jean-Jacques Rousseau sur la doctrine de la révélation. Un conflit d'opuscules s'engagea entre Voltaire et Le Franc de Pompignan.

Les positions de Jean-George Le Franc de Pompignan en faveur du Tiers Etat le font élire député aux états généraux avant d'être élu président de l'Assemblée nationale. Cet ouvrage aux armes d'une fille de France montre comment les débats littéraires et religieux ont pu parvenir à la Cour de France.