Adhérez

Pour contribuer à faire rayonner et à transmettre aux générations futures le château et son domaine.

> Lire la suite







Les Archives généalogiques Andriveau : une étude historique


L’Hôtel Commines de Marsilly, construit en 1738, abrite la doyenne des études de généalogie. Au cours de l’année 1830, un notaire parisien chargé d’une succession fut confronté à un épineux problème : seule une partie des héritiers devant recueillir l’héritage s’était présentée à lui.
Les autres éventuels ayants-droit demeuraient inconnus. Il confia à son clerc de notaire le soin d’établir la liste exhaustive des héritiers. Sillonnant les routes de France à la recherche des précieux renseignements, il parvint au bout d’une année d’investigations à établir un dossier complet. Convaincu de la nécessité de se spécialiser dans la recherche d’héritiers, le clerc fonda à Paris « Les Archives généalogiques ». Les premiers associésentreprirent un vaste projet de collecte des sources : 200 millions de fiches et 15 000 registres apparurent comme une source inestimabledu fait de la disparition des registres paroissiaux et d’état civil parisiens lors des événements de la Commune, en 1871. C’est en 1881 que les associés Alfred Manigot, Jules Jorre et Gustave Pelletier acquirent l’hôtel
Commines de Marsilly, ancienne résidence du ministre Lambrechts, actuel siège de la société.



Participation 18 € , JEUNES AMIS 10 €
Date(s)
  • vendredi 8 juin à 10 H 45  
    Date passée

Rendez-vous 18 rue du Cherche-Midi - 75006 Paris
Accès

Lignes 10 et 12 station Sèvres-Babylone,
ligne 4 station Saint-Sulpice


Retour aux activités